Banner Portal
Study on French Baroque singing by accent and intonation segmentation
PDF

Supplementary Files

Untitled

Keywords

Prosodic segmentation
Baroque singing
Recitative
Accentuation
Intonation

How to Cite

1.
Schweitzer C. Study on French Baroque singing by accent and intonation segmentation. J. of Speech Sci. [Internet]. 2019 Sep. 20 [cited 2024 Jun. 25];7(2):09-30. Available from: https://econtents.bc.unicamp.br/inpec/index.php/joss/article/view/15003

Abstract

The baroque music is modelled on the language, so the claim of the composers of the time and the report of the musicians and musicologists of today. It is thus national because it always refers to a specific language. Typically, we consider as a proof the work of the composer Jean-Baptiste Lully who, as the saying goes, would have formed his recitatives according to the declamation of the actress Champmeslé. Starting from a specific linguistic material, Baroque music is national: it is French, Italian, German, English ... Numerous studies, in particular musicological, have shown the treatment of language rhythm among composers. In this article we will discuss the subject from a wider angle and try to show by an accentuated and intonational segmentation of the text and the melody composed by the musicians, to what extent the prosody of French and the French Baroque music correspond.We use the prosodic segmentation model proposed by Piet Mertens for French, and we base our study on a body of recitatives, because this genre is considered extremely close to declamation, and therefore to the spoken language. Despite the differences between the language used in the compositions and the standard Parisian French of the 21st century, due to the style and evolution of French, Mertens' approach proves to be convincing in describing the compositional setting of the text by composers French Baroque. The research thus confirms the close proximity between textual and musical prosody for the French Baroque recitative.

https://doi.org/10.20396/joss.v7i2.15003
PDF

References

Académie française. Dictionnaire de l’Académie française. Paris : Coignard, 1694.

Astésano C, Bertrand R, Espesser R, Nguyen N. Perception des frontières et des proéminences en français. Actes des Journées d'Etude sur la Parole (JEP). 2012 : 353-360.

Avanzi M. Note de recherche sur l’accentuation et le phrasé prosodique à la lumière des corpus de français. Travaux neuchâtelois de linguistique. 2013 : 59 : 5-24.

Bardiaux A, Mertens P. Normalisation des contours intonatifs et étude de la variation régionale en français. Nouveaux cahiers de linguistique française. 2014 : 31 : 273-284.

Barnett D. La vitesse de la déclamation au théâtre (XVIIe et XVIIIe siècle). Dix-septième siècle. 1981 : 319- 326.

Bernier N. Les Nymphes de Diane. Cantate françoise à Deux Voix et la Basse Continue. Paris : Boivin et al., 1703.

Bertrand R, Portes C. Pour une approche phonologique de la prosodie dans l’interaction, Langue française. 2012 : 3 : 175 : 19-36.

Boula de Mareüil P. Qu’est-ce qu’un (phono)style ?. Nouveaux cahiers de linguistique française. 2014 : 31 : 9-19.

Borrel E. L’interprétation de la musique française de Lully à la Révolution. Paris : Alcan, 1934.

Brossard S de. Dictionnaire de musique contenant une explication des termes grecs, latins, italiens & françois les plus usitez dans la musique. Amsterdam : Roger, 1703.

Chaouche S. L'Art du comédien. Déclamation et jeu scénique en France à l'âge classique (1629-1680). Paris : Champion, 2001.

Chiss J-L, Filliolet J, Maingueneau D. Linguistique française. Notions fondamentales : Phonétique – Lexique. Paris : Hachette, 1993.

Delais-Roussarie E. Corpus et données en phonologie post-lexicale : forme et statut, Langage. 2008 : 3 : 171 : 60-76.

Delattre P. Les Dix Intonations de base du français, The French Review. 1966 : 40 : 1-14.

Dell F. L’accentuation dans les phrases en français. In : Dell, F., Hirst D. & Vergnaud, J.R., Forme sonore du langage : Structure des représentations en phonologie. Paris : Hermann, 1984 : 65-122.

Di Cristo A. La prosodie de la parole. Paris : De Boeck, 2013.

Duron J. « Cette musique charmante du siècle des héros. In : Jean Duron (Dir.), Regards sur la musique au temps de Louis XIV. Mardaga : Wavres, 2007 : 51-78.

Durosoir J-P, Auchlin A., Simon A C, Avanzi M. Phonostylographe : un outil de description prosodique. Comparaison du style radiophonique et lu. Nouveaux cahier s de linguistique française. 2007 : 28 : 219-237.

Grimarest J L Le Gallois de. Traité du récitatif dans la lecture, dans l’action publique, dans la déclamation, et dans le chant : avec un traité des accens, de la quantité, & de la prononciation. Paris : Le Frere, Rilou, 1707.

Hagège C. L’Homme de paroles. Paris : Fayard, 1986.

Jacquet de la Guerre E-C Troisième livre de Cantates françoises. Paris : Ballard, 1715.

Jun S-A, Fougeron C A Phonological model of French Intonation. In A. Botinis (Éd.), Intonation : Theories and models. Dordrecht : Kluwer Academic Publishers, 2000 : 209-242.

Jun S-A, Fougeron C. Realizations of Accentual Phrase in French Intonation. Pobus. 2002 : 14 : 147-172.

Lully J-B. Armide, tragédie mise en musique. Paris : Ballard, 1684.

Martin P. L’intonation de phrases à structure non connexe, Bulletin de l’Institut de Phonétique ULB. 1978 : 12 : 1 : 97-106.

Martin P. Analyse phonologique de la phrase française. Linguistics. 1975 : 146 : 35-68.

Martin P. Phonetic realisation of prosodic contours in French. Speech Communication. 1981 : 1 : 282-294.

Martin P. Prosodic and Rythmic Structures in French. Linguistics. 1987 : 25 : 925-949.

Massip C. De l’air sérieux au récitatif : définitions et pratiques. In A.-M. Goulet, L. Naudeix (Éds.), La fabrique des paroles de musique en France à l’âge classique. Wavre : Mardaga, 2010 : 101-110.

Mertens P. Syntaxe, prosodie et structure informationnelle : une approche prédictive pour l’analyse de l’intonation dans le discours. Travaux de linguistique. 2008 : 56 : 97-124.

Mertens P. Quelques aller retour entre la prosodie et son traitement automatique. Le français moderne. 2004 : 72 : 1 : 39-57.

Mertens P. De la chaîne linéaire à la séquence de tons. TAL (Traitement automatique de langue). 1997 : 38 : 1 : 27-51.

Mertens P. L’accentuation de syllabe contiguës. ITL. 1992 : 95/96 : 145-165.

Meude-Monpas J J O de. Dictionnaire de Musique. Paris : Knapen & fils, 1787.

Montalembert E de. Guide des genres de la musique occidentale. Paris : Fayard, 2010.

Montéclair M Pignolet de. Cantates à voix seule et avec symphonie. Paris : Boivin, 1728.

Post B. Tonal and Phrasal Structures in French Intonation. Thèse de doctorat, Le Hague : University of Nijmagen, 2000.

Pierrehumbert J-B. The Phonology and Phonetics of English intonation. Thesis (Ph.D.) Massachusetts Institute of Technology, Dept. of Linguistics and Philosophy, 1980.

Rameau J-P. Les Fêtes D’Hébé, Ou Les Talens Lyriques. Paris : Ballard, 1739.

Restaut P. Principes généraux et raisonnés de la grammaire françoise. Paris : Le Gras et al., 1732.

Rossi M. L’intonation, le système du français : description et modélisation. Paris : Ophrys, 1999.

Rousseau J.-J. Dictionnaire de musique. Paris : Duchesne, 1768.

Simon A. C. Le rôle de la prosodie dans le repérage des unités textuelles minimales. Cahiers de linguistique française. 2002 : 23 : 99-125.

Verschaeve M. Traité de Chant et Mise en scène Baroques. Paris : Martin, 2012.

Weber E, Gut S, Jambon L (Eds.) Encyclopédie de la musique (version française). Paris : Librairie générale française, 1992.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Copyright (c) 2019 Claudia Schweitzer

Downloads

Download data is not yet available.